François D’Haene pulvérise le record de la Hardrock 100

FRANCOIS D’HAENE GAGNE LA HARDROCK 100 EN UN TEMPS RECORD !

Pour sa première participation à la Hardrock 100, l’athlète Salomon n’a laissé aucune chance à ses adversaires. Parti en tête, le triple vainqueur de l’UTMB a mené un train d’enfer pour signer sa première victoire américaine et améliorer le record (160 km, 10.000 m de dénivelé positif, parcourus en 21h45).
La course d’endurance Hardrock Hundred Mile est un ultramarathon de 161,7 km de long, avec 10.000 m de dénivelé positif et une altitude moyenne de 3.400 m. La course se déroule sur des pistes dans le sud du Colorado, aux États-Unis.

« Je me disais en arrivant sur la course que si j’étais un peu en retard sur le rythme de Kilian, je serais quand même en bonne forme », a déclaré D’haene. « Et je suis resté en tête de ce rythme et Dylan était toujours à cinq minutes derrière moi. Je me disais, ‘Wow, il est toujours là. Il est rapide.’ C’était difficile de comprendre comment nous pouvions être si rapides. Kilian n’est pas n’importe qui, alors quand vous avez une heure ou deux d’avance sur son rythme record, vous vous dites que j’ai peut-être fait une erreur et que je serai capable d’aller jusqu’au bout. »


La course est dédiée à la mémoire des mineurs qui se sont installés dans la région et qui ont construit les pistes minières sur lesquelles se déroule une grande partie de la course.

François D’Haene, quadruple vainqueur du Grand Raid, a ainsi fait coup double en étant le premier à franchir la ligne d’arrivée à Silverton, tout cela en un temps record (précédemment détenu par Kilian Jornet).
Le coureur français est non seulement devenu le plus rapide sur la boucle réalisée dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, mais aussi sur la totalité des tracés horaires et antihoraires de la course.

« Il y a deux ans, j’ai ressenti la connexion, mais cette année encore plus parce que j’ai quelques amis ici maintenant, et ils sont tous venus ici pour me voir », a déclaré D’haene. « C’était incroyable. Jim Walmsley et Dakota Jones m’ont rythmé. Saga Canaday et Anna Frost étaient là aussi. Pour les coureurs d’ultra, c’est une course mythique, alors c’est bien d’être ici. Il y a un tel esprit de famille. Ce matin, ils ont appelé le nom de chaque coureur – chacun d’entre eux – pour qu’il aille recevoir son prix, c’est une vraie communauté ».

Pour gagner la Hardrock 100, François D’haene a utilisé un kit complet de chaussures, de vêtements et d’équipements Salomon. Il a couru avec une version prototype de la chaussure de trail S/LAB Ultra 3, et portait la veste de course S/LAB Sense Ultra 8, un short long S/LAB Sense, un demi-collant S/LAB EXO, un T-shirt S/LAB Sense, des manchons pour mollets S/LAB NSO et une casquette Salomon. Il portait une veste imperméable Bonatti et un carquois personnalisé Salomon pour ses bâtons.

Laisser un commentaire